Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘travail’

Ce matin, juste avant que la pluie ne déferle sur la capitale, en pleine grisaille, devant l’épicerie où je me rendais pour la nourriture de mes chiens :
– « Mais je n’en peux plus de ce chien, je dois lui trouver une garde… Je le prendrais de temps en temps… Les canapés sont tout blanc…il perd ses poils…. »
Je me demande ce que cet homme, les bras chargés de courses, raconte tandis que sa petite fille tient de ses mains sa trottinette et son chien au bout d’une laisse à rallonge qui coupe le passage d’une mamie que je rattrape au vol afin que celle-ci ne s’étale pas sur le carrelage du magasin et que tout ce petit monde ne finisse aux urgences ou au commissariat !
Je demande à ce monsieur pourquoi il semble désespéré à ce point.
Alors, il m’explique qu’entre ses ados qui ne suivent plus les cours régulièrement et sa petite, le chien est un danger, un criminel, s’exclame t-il !
J’écoute ce père partir dans tous les sens, parler du chien comme d’un assassin qui lui tue sa vie. Il me confie qu’entre ses poils, sa gamelle, ses sorties, il n’en peut plus.
C’est une sorte de discours confus dans un brouhaha d’incohérence.
Et tandis qu’il s’accrochait à notre discussion je me permets de pousser l’histoire lui expliquant que je défends les animaux et que l’on ne peut pas prendre un chien et le donner ou le déposer. Il me rétorque, avec un peu d’humour tout de même que lorsque sa machine à laver ne marchait plus il l’a déposée sur le trottoir le jour des encombrants.
Mais un chien ce n’est pas une machine ?
Oui mais…
– « Mais où est la mère des enfants ? »
– « Elle travaille jour et nuit dans un hôpital », dit-il complètement accablé et impuissant.
Alors je crois comprendre que ce n’est pas avec votre chien que vous avez un problème, c’est avec votre femme !
-« Vous pensez pouvoir la déposer sur le trottoir ? »

Read Full Post »

« Les sous-doués passent le bac » réalisé par Claude Zidi, et bien en voilà un film de surdoué ! Sans doute que… n’avait-il pas à cette époque osé dire : Les surdoués passent le bac ?!

Franchement, les cancres qui passent leur temps à vouloir échapper au lycée, qui ne pensent qu’à s’amuser et réussir leur bac avec astuces inventives plutôt que de travail répétitif et rébarbatif, ça fait carrément surdoués !

Cette fraîcheur et ce côté candide, ce bébé de toute une classe… complicité, partage et amour. Cela pourrait ressembler à des surdoués imposés.

Nous les retrouvons 10 ans plus tard dans de fausses intégrations sociales puisqu’ils ont gardé leur personnalité !

« Les sous-doués passent le bac », une belle histoire de surdoués, tournée à la dérision à une époque où on ne faisait pas de psycho à chaque coin de bistrot !

Read Full Post »

 L’inconscient ne comprend et ne sait identifier que les mots simples, son entente est phonétique.

Lacan, qui pourtant élaborait des discours hautement intellectuels, en précisant :

« Je n’écris pas pour les idiots »

Reprendra, lui-même la phonétique des mots et des jeux de mots, il en est le grand créateur !

Mais je vais sans doute encore en faire hurler plus d’un si je dis :

– Le surdoué a un inconscient plus rapide que son conscient.

Son écoute est d’abord phonétique et pénètre  l’inconscient pour rejoindre le circuit conscient. C’est pour cela qu’il peut paraître « idiot » en première instance.

Nous avons tous un inconscient « très intelligent » et le travail de la psychanalyse est précisément de rendre conscient ce qui est accumulé dans notre partie inconsciente.

C’est pour cela que je dis que le surdoué fonctionne différemment, et que, pour tous ces motifs j’ai volontairement gardé un discours simple et des théories rigoureusement simplifiées.

Mais je peux entendre que certains HPI préfèrent les discours hautement intellectuels. Daniel SIBONY  était un grand adepte de ces discours ainsi que LACAN. Deux Maîtres à penser que certains peuvent lire. Pour ma part décoder « Télévision de Lacan » ou « Les douze séminaires de Lacan » a été un gros travail pour en tirer la simplicité des théories. (voir Les grands schémas de la psychanalyse)  

Et pourtant, tous deux grands Maîtres de la psychanalyse, n’ont-ils pas eu à simplifier leur discours face à leurs patients afin d’être entendu dans la partie la plus  mystérieuse du sujet…. « L’inconscient » ?

Elysabeth ROUDINESCO est pour moi l’historienne de la pensée psychanalytique dans une très grande richesse de simplicité…. !

Read Full Post »

Ici je répondrais à tous ceux qui ont apprécié en écrivant :

«Raymonde HAZAN… vulgarisation de la psychanalyse… à la portée de tous…», (voir presse).

Mais aussi aux gorges chaudes qui semblent être scandalisées par la simplicité de mes écrits et discours.

Comme tous chercheurs, il nous faut des années de réflexions, de travail intense, de théories extrêmement complexes et compliquées que l’on fait, défait etc… Pour les rendre le plus simple possible, le plus accessible possible, le plus compréhensible, afin qu’elles soient à la portée de tous.

Je comprends que certains préfèrent l’élaboration d’un discours intellectuel sophistiqué, ce n’est pas mon cas et pour une raison très simple :

«L’inconscient ne comprend que les mots simples»

Si notre inconscient connaissait les mots, leur synonyme, la grammaire… Bref ! Larousse et Robert ! Cela signifierait que seuls les intellectuels auraient un inconscient accessible , ce qui n’est absolument pas le cas !

De plus, ce serait une injustice et surtout une pensée élitiste !

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :