Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘surdoués’

ImageL’association Be Different organise  les premières tables rondes sur Paris

Raymonde Hazan s’invite à votre table ronde au novotel de Saclay 91

Programme de l’hiver :

1/ Les dates :

Samedi 25 et Dimanche 26, Janvier 2014
Samedi 8 et Dimanche 9, Février 2014
Samedi 22 et Dimanche 23, Février 2014

2/ Les Conférences/débats :

Notre objectif :
Comprendre le fonctionnement du surdoué sous ses différents aspects.

Programme proposé :
– Etre surdoué, un handicap ou un avantage ?
– Comment se vivre mieux lorsqu’on est surdoué ?
– Le regard social envers le surdoué
– Pourquoi parle-t-on autant des surdoués actuellement ? Phénomène de mode ou autre chose ?

Mais est-il possible d’imposer un sujet à un groupe de surdoués ?

C’est en ce sens que je vous invite à découvrir comment les surdoués s’articulent entre eux dans l’évolution de la pensée et de leurs interrogations.
Le débat et les échanges sont ainsi laissés à l’appréciation du groupe.

3/ Tarif et options : 
– La chambre avec petit déjeuner : 77 €
Cette chambre peut-être partagée avec deux ou trois personnes.

– Les repas sont à 18 € sans les boissons.

– La conférence / débat est à 120€ pour le week-end, sans hébergement.

– Un service voiturier est mis en place pour les personnes qui viennent de la gare. Participation aux frais : 10€ pour le séjour.

Informations et réservation avant le 10 janvier sur :
Associationbedifferent@gmail.com

Votre règlement :

Un montant de 50% de la prestation vous sera demandé 15 jours avant la date de l’évènement,
Le paiement se fait pour AssociationBeDifferent via paypal,
Le nombre de places est de 12 personnes maximum.

Nous vous souhaitons de belles rencontres.

Read Full Post »

Raymonde Hazan parle de surdoués à l’école.

Read Full Post »

Bon et bien je pense qu’il est temps d’éclaircir toutes les bêtises qui se disent sur la confiance en soi.

 L’enfer c’est les autres, avait dit Sartre.

S ‘il y a un mécanisme qui fonctionne en passant par l’autre c’est bien la confiance en soi !

Arrêtons de dire à ceux que l’on aime : «Aies confiance en toi !»

Comment avoir confiance en soi lorsque l’on est entouré de personnes qui ne comprennent pas ce que l’on dit et qui nous font passer pour des imbéciles… même avec amour !

Au bout d’un moment vous perdez confiance en l’autre, qui ne vous comprend pas et peu à peu vous perdez confiance aux autres qui ne vous entendent pas et puis…vous finissez par perdre confiance en vous.

Ce qui signifie :

si les autres me montrent qu’ils n’ont pas confiance en moi, comment pourrais-je trouver, ou même voir, cette confiance ?

Et puis d’un autre côté, comment aurais-je confiance en moi si je suis entouré de personnes en qui je n’ai pas confiance et qui n’ont pas confiance en moi ?!

Pas simple ? Ou simplement confus ?

Et le surdoué est complètement impliqué dans ce fonctionnement.

Certes, pas tous…

Alors, c’est quoi la solution ?

C’est être sûr de soi, de ses convictions, cesser d’être en position mentale de victime et de ce fait ne plus se culpabiliser. Imposez vous, même si vous vous trompez, dérangez les autres plutôt que d’être dérangé !

Ainsi, en vous imposant, sûr de vos propos, posés et réfléchis, vous attirerez des personnes confiantes qui peu à peu vous redonneront confiance en vous et vous réussirez à vous affirmer !

Je suis sûr de moi, vous avez confiance en moi et moi.. j’ai confiance en vous !

Le processus contraire est un leurre…

Read Full Post »

Eve Angeli assume tellement bien sa personnalité que lorsque je la regarde, elle me semble être dans un autre monde ! Elle débarque sur un plateau comme une abeille sur un gâteau, légère et butinante.
Elle se dit hypocondriaque, dit détester faire la queue au supermarché, nous confie, en grande simplicité, son étouffement pour les grandes villes et l’attachement pour son village où elle peut se mouvoir librement.
Découvrir Eve Angeli dans sa volière parler avec son perroquet, la regarder s’émerveiller de toutes ces petites choses qui sont des petits riens, c’est tout de même grandiose !
Alors, comment Eve Angeli peut-elle se sentir aussi libre d’être elle-même en plein public si ce n’est, avec certitude, qu’elle se sente protéger d’un monde hostile. Sans doute grâce à un entourage protecteur, à un mari et producteur qui n’a pas hésité à mettre en spectacle ce qui fait rire certain.

Eve Angeli ne met pas les pieds n’importe où… uniquement sur le tableau de bord ! Un bel exemple pour nos surdoués qui n’ont pas osé.

Elle est authentique, belle et brillante, avec cette intelligence du surdoué qu’elle n’a pas besoin d’étaler comme de la confiture qui viendrait à manquer…

Read Full Post »

Évidemment il est facile de comprendre que le ressenti d’abandon provient de deux phénomènes :

– d’un choc émotionnel d’abandon réel,

– d’un besoin d’être constamment dans le partage,

Aussi le surdoué est dans ce besoin de partage et d’échange constant avec l’autre.

Les personnes égoïstes souffrent rarement de ce syndrome puis qu’elles partagent tout avec elle-même !

Mais le surdoué est tellement ancré dans cette peur omniprésente de l’abandon, qu’il finit même par ne plus en être conscient.

Chacun de ses actes, de ses propos lui sont, en partie, dictés par cette peur.

Comment s’imposer, comment assumer une différence quand on se persécute soit même dans sa propre peur ?

Et pourtant on adore les surdoués, au point même de les emprisonner

( prochain sujet )

Alors pourquoi cette persécution abandonnique mise en place par nos soins ?

Lacan nommait nos parents « les grands Autres », venait ensuite « les petits autres ».

Et, bien sûr, si « les grands Autres » ne nous ont pas acceptés, pourquoi les autres le feraient-ils ?

Isolé dans la peur de perdre ceux que nos aimons et l’angoisse de ne vivre que pour soi, hors partage…la peur nous guette et pour s’en échapper nous allons emprunter tous les rôles que vous voulez ; mais surtout, de grâce, ne nous abandonnez pas!

Ceci était la dernière discussion au dîner entre surdoués.

Alors je dirais, encore et encore ( sèches tes larmes ) :

« Mieux vaut se sentir abandonné pour ce que nous sommes, plutôt que d’être aimé pour ce que nous ne sommes pas ! »

Read Full Post »

Comment expliquer ces phrases récurrentes ?

– « elle ne sait pas de quoi elle parle… »

– « elle n’a jamais rencontré un surdoué ….. »

– « y a que les surdoués qui parlent sa langue…. »

– « elle est à côté de la plaque…. »

– « elle n’est pas professionnelle….. »

– » imposture …simpliste… »

– « elle ne répond pas aux questions…. »

– « on ne peut pas se fier à l’intuition d’un psy pour détecter un surdoué… »

– « elle se fait du fric sur le dos des surdoués »….etc…etc…..etc….

Les critiques, les éclaircissements, les questions, sont une chose, ces discours en sont bien loin!

Alors comment expliquer ces phrases lancées sur le net, souvent sans auteurs identifiés, mais des pseudos. Comment expliquer un tel acharnement ou déchaînement, comment et pourquoi ?

Il y a bien la théorie de Lacan :

« Je convoitise ce que je crois que l’autre possède mais qu’il

ne possède pas »

Lacan fait référence à ce fameux phallus, symbole de puissance.

Le surdoué possède t-il cette puissance ?

Lacan parle aussi du monde de la mère, tandis que Freud parle de cette mère « sublimée « .

Les psy parlent de « mère inaccessible ».

Le surdoué symboliserait-il cet inaccessible ?

Le surdoué est décrit comme « protecteur et paternaliste ».

Freud et Lacan nous parlent du complexe d’Oedipe :

« Je tue mon père pour retourner dans le monde de la mère » .

Alors, le surdoué serait-il jalousé tout simplement par la névrose de quelques êtres en détresse qui perçoivent le surdoué comme le symbole du père à tuer ? (pour le démunir de son pouvoir).

Serait-il jalousé par le fantasme de croire que le surdoué possède une puissance imaginaire ?

Ou encore, certains, seraient-ils jaloux de celle qui par un discours simple devient le symbole de leur inaccessibilité à casser, afin de rompre « la sublimation « ?

Cette jalousie existe mais elle n’est justifiable que par des chemins détournés ….

Seule explication logique, pour moi :

« Le surdoué est la proie idéale pour y déposer vos névroses ».

 

 

 

Read Full Post »

 L’inconscient ne comprend et ne sait identifier que les mots simples, son entente est phonétique.

Lacan, qui pourtant élaborait des discours hautement intellectuels, en précisant :

« Je n’écris pas pour les idiots »

Reprendra, lui-même la phonétique des mots et des jeux de mots, il en est le grand créateur !

Mais je vais sans doute encore en faire hurler plus d’un si je dis :

– Le surdoué a un inconscient plus rapide que son conscient.

Son écoute est d’abord phonétique et pénètre  l’inconscient pour rejoindre le circuit conscient. C’est pour cela qu’il peut paraître « idiot » en première instance.

Nous avons tous un inconscient « très intelligent » et le travail de la psychanalyse est précisément de rendre conscient ce qui est accumulé dans notre partie inconsciente.

C’est pour cela que je dis que le surdoué fonctionne différemment, et que, pour tous ces motifs j’ai volontairement gardé un discours simple et des théories rigoureusement simplifiées.

Mais je peux entendre que certains HPI préfèrent les discours hautement intellectuels. Daniel SIBONY  était un grand adepte de ces discours ainsi que LACAN. Deux Maîtres à penser que certains peuvent lire. Pour ma part décoder « Télévision de Lacan » ou « Les douze séminaires de Lacan » a été un gros travail pour en tirer la simplicité des théories. (voir Les grands schémas de la psychanalyse)  

Et pourtant, tous deux grands Maîtres de la psychanalyse, n’ont-ils pas eu à simplifier leur discours face à leurs patients afin d’être entendu dans la partie la plus  mystérieuse du sujet…. « L’inconscient » ?

Elysabeth ROUDINESCO est pour moi l’historienne de la pensée psychanalytique dans une très grande richesse de simplicité…. !

Read Full Post »

Que je nomme plus simplement : féminin / masculin. 
  
Nous avons tous, que nous soyons homme ou femme, une partie dite : «féminin» et une partie dite : «masculin» (rien à voir avec masculinité ou féminité).

Notre masculin est : cartésien, concret, action. Son symbole est «matériel».

Notre féminin est : sensibilité, maternel, affect. Son symbole est «créativité».

Ici aussi nous parlons de côté gauche et côté droit mais sous un aspect psychologique et symbolique.

Lorsque j’ai dirigé mes recherches vers les travaux de Jung, je suis arrivée à ces deux conclusions :

– L’entente entre deux personnes est basée sur cette rencontre féminin/masculin et masculin/féminin. (voir Du berceau à la névrose).

– Plus nous entrons en action, plus nous utilisons notre masculin et plus nous atrophions notre féminin. Son contraire n’existe pas.

Mais sans entrer dans de longs discours et pour simplifier une théorie très complexe, je dirais que les HPI pourraient posséder un «masculin» très important alors que pour les HPE le «féminin» serait plus ample.

A savoir que nous ne décidons pas de ces deux parties… Elles sont.

Alors si nous entendons les scientifiques et Jung , le cerveau gauche et le cerveau droit, l’hémisphère gauche et l’hémisphère droit, et que nous les accordons avec les HPI et HPE nous pouvons parler de deux formes d’intelligence : l’une cartésienne et l’autre créative.

C’est en ce sens que je dirige mes recherches. 

Read Full Post »

Lien de l’émission :  http://videos.arte.tv/fr/videos/x_enius-3637656.html#

« …Nous ne pouvons ni quantifier l’intelligence, ni l’émotionnel… Bien que le QI soit utilisé depuis plus de 100ans !… »

Dieu merci nous ne sommes pas des robots. Enfin… pas encore !

Mais je maintiendrai ma pensée et la continuité de mes recherches vers la distinction de deux intelligences  HPI et  HPE.

Il est logique que dans les petites classes les enfants HPI et les enfants HPE soient confondus puisqu’ils sont tous «des enfants précoces». La divergence s’installe plus tard.

Preuve en est que les uns se dirigent vers les hautes écoles et les autres vers des carrières artistiques. Cela est pour moi une évidence que beaucoup semblent ne pas partager.

Mais certains sujets sont, en effet,  à la fois HPI et HPE.

Ceux-ci, comme s’en explique Franca, devront trouver un équilibre entre ces deux aspects.

Voyons quelle en est la différence :

Les HPI se nourrissent de connaissances intellectuelles cartésiennes tandis que les HPE devront étancher leur soif de créativités émotionnelles.

Pour mieux comprendre nous pouvons nous appuyer sur les travaux de recherches des scientifiques qui nous parlent bien de cerveau droit et de cerveau gauche. Pourquoi ne pas y juxtaposer la théorie de Jung : ANIMA/ANIMUS également dans notre psyché, dirigée par la partie droite et la partie gauche.

Je parlerai donc de la théorie de Jung dans mon prochain article.

Read Full Post »

C’est un véritable bonheur de se retrouver avec des personnes qui nous ressemblent. 

Etre entendu lorsque vous avez à peine ouvert la bouche pour dire un mot !

Quelle différence avec ce combat incessant pour se faire entendre et comprendre dans notre quotidien.

Mais qu’y a-t-il de si différent ?

Nous ne sommes pas jugés par le regard des autres, nous n’avons nullement besoin de nous justifier de notre façon d’agir.

Nous pouvons baisser nos masques. Il n’y a pas de différences sociales ou de niveaux intellectuels, nous n’avons rien à prouver

Age, argent, carrière ou profession n’est pas notre préoccupation

Alors c’est quoi les soirées de surdoués ?

Le surdoué est fusionnel dans son affect, il a besoin du respect de l’autre, il s’exprime en allant droit à l’essentiel lorsqu’il parle.

Il a une grande nécessité à se sentir hors du temps et tout ce qui est matériel l’encombre.

Il est dans le partage et l’échange en permanence….Et c’est ainsi que se déroulent les soirées entre surdoués !

Une harmonie de simplicité et des discours extrêmement complexes.

Nous étions tous liés dans la même dimension, nos désirs et excentricités n’étaient pas fantaisistes.

A la fin de la soirée, une surdouée m’a confié : «ça fait du bien de rencontrer des gens comme soi, maintenant je sais que je ne suis pas la seule …»

Pour un surdoué : passer une soirée en se donnant le droit d’être soi même, c’est la garantie de ne pas y laisser toute son énergie

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :