Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘processus’

Est-ce réellement un nouveau phénomène de faire de nos petites filles des poupées ?
Une maman transmet sa féminité à sa fille. Est-ce de la manière dont ELLE ne l’a pas reçu ? Ou est-ce que cette autre maman partage son côté femme avec sa fille ?
Dans le premier cas nous sommes dans un principe de transfert et dans l’autre un fonctionnement de symbiose :
– Le transfert c’est poser sur l’autre ce que l’on projette de soi.
– La symbiose c’est vivre au travers de l’autre.
La difficulté c’est que cet autre est une petite fille, une enfant, notre enfant.
L’enfant est alors utilisé comme objet de transfert ou de fusion.
Dans un cas comme dans l’autre nous sommes dans ce que je nomme une enfant exploitée, utilisée psychologiquement et bien sûr, sans intention de nuire.
Mais nous prenons le risque de laissé entrer la petite fille dans ce que j’appelle :
« Le syndrome de la poupée ».
C’est à dire l’enfermer dans un objet, mais pas n’importe lequel, puisqu’un jour l’enfant grandissant aura cette nécessité de casser la poupée pour rejoindre la femme qui est en elle et trop souvent, casse la poupée sans savoir que la femme se trouvait à l’intérieur. Ceci en est l’extrême danger, il ne faut pas l’oublier.
Le processus ne peut-être arrêté que par la loi du père, (ou encore la loi de nos pairs).
Aussi est-il urgent que les pères reprennent leur place en imposant les limites et qu’ils cessent de jouer les petits garçons au risque de se voir dépasser, par ce qui aujourd’hui, amuse tellement les grands.

Read Full Post »

Bon et bien je pense qu’il est temps d’éclaircir toutes les bêtises qui se disent sur la confiance en soi.

 L’enfer c’est les autres, avait dit Sartre.

S ‘il y a un mécanisme qui fonctionne en passant par l’autre c’est bien la confiance en soi !

Arrêtons de dire à ceux que l’on aime : «Aies confiance en toi !»

Comment avoir confiance en soi lorsque l’on est entouré de personnes qui ne comprennent pas ce que l’on dit et qui nous font passer pour des imbéciles… même avec amour !

Au bout d’un moment vous perdez confiance en l’autre, qui ne vous comprend pas et peu à peu vous perdez confiance aux autres qui ne vous entendent pas et puis…vous finissez par perdre confiance en vous.

Ce qui signifie :

si les autres me montrent qu’ils n’ont pas confiance en moi, comment pourrais-je trouver, ou même voir, cette confiance ?

Et puis d’un autre côté, comment aurais-je confiance en moi si je suis entouré de personnes en qui je n’ai pas confiance et qui n’ont pas confiance en moi ?!

Pas simple ? Ou simplement confus ?

Et le surdoué est complètement impliqué dans ce fonctionnement.

Certes, pas tous…

Alors, c’est quoi la solution ?

C’est être sûr de soi, de ses convictions, cesser d’être en position mentale de victime et de ce fait ne plus se culpabiliser. Imposez vous, même si vous vous trompez, dérangez les autres plutôt que d’être dérangé !

Ainsi, en vous imposant, sûr de vos propos, posés et réfléchis, vous attirerez des personnes confiantes qui peu à peu vous redonneront confiance en vous et vous réussirez à vous affirmer !

Je suis sûr de moi, vous avez confiance en moi et moi.. j’ai confiance en vous !

Le processus contraire est un leurre…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :