Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘interview’

Magnifique moment entre le journaliste  Laurent Delahousse et Jamel Debbouze !
Le don de la parole et du mot juste, Laurent Delahousse  présente Jamel comme un homme ayant du sens, une personne de transmission dit-il, puis il ajoute :
– «On a essayé de vous enfermer dans une case»
– «Votre mère est quelqu’un d’important pour vous»
Jamel répond tout simplement :
– «J’ai eu envie de l’aider comme elle m’a aidé, j’ai eu envie de réussir pour elle»
Il parle de partage, de la difficulté à retrouver l’estime de soi lors lorsqu’on est…
Je pense qu’il voulait dire différent tandis que Laurent Delahousse dira :
 – «…de  l’autre cote de la ligne de la banlieue»
Jamel précise:
– «La honte»
Sans doute voulait-il parler de la honte d’être différent, quelque soit sa différence elle est trop souvent vécu avec honte.
Jamel reprend:
– «L’amour, c’est l’amour qui me permet de me surpasser»
Comme pour dire :
Par amour, la honte d’une quelconque différence peut être estompée.
Et puis, Jamel , sous l’émotion que dégage Laurent Delahousse dans ses propos, bien que d’allure pausée,  Jamel  se met a vouloir reprendre les rennes comme pour échapper à cette complicité qui pourtant se dégage très fortement.
– «Il est bon ! Il me fait dire des choses…Et moi j’ai une question à vous poser…»
 Le journaliste tente de reprendre sa place, en vain.
– «Vos cheveux, vous  faites comment pour avoir des beaux cheveux comme cela ?»
Delahousse est embarrassé mais leur  complicité apparaît évidente :
– «Les mots, ça va très vite avec vous», dit-il sourire aux lèvres.
L’interview arrive a sa fin et nous sur la notre Laurent Delahousse dira juste un mot et un mot juste:
– «Magnifique !»
Quand à moi, tandis que j’étais la psy des stars pour le magazine France Dimanche, le rédacteur en chef, Philippe, me demande  de faire l’analyse de la personne qui avait dessiné cet arbre. Ce que j’ai fais sans en connaître
l’auteur :
 
Jamel Debbouze bien-sûr !
Qui dira durant l’interview :
– « Si un jour je n’avais plus d’envies, ce serait terrible ! »
 Vidéo de cet interview :
Publicités

Read Full Post »

Un journaliste m’a demandé une interview sur cette affiche. Je pense qu’il n’a pas osé s’impliquer dans mes réponses alors je vous offre cet article classé sans suite.

Au premier abord nous aurions envie de dire :

« Oh ! Une femme au volant, les hommes nous acceptent enfin à part entière ! »

Puis en prenant un peu de recul, hormis cette touche érotique et sensuelle dans le graphisme et la couleur violine, dessinée sans aucun doute par une femme, des hommes s’y sont mêlés pour nous offrir cette silhouette de femme, mise hors protection du pare brise comme s’il voulait nous dire que les femmes étaient tellement sûres d’elles, qu’elles n’auraient plus à être protégées !

A la question :

« Que pensez-vous des femmes très sensuelles, voir sexuelles, sur les voitures dans les salons de l’automobile ? »

Je pense que les femmes bien féminines, face aux grosses carrosseries bien masculines et pesantes de mécanique, redonnent un équilibre entre le côté féminin et le côté masculin qui rétabli une belle harmonie. Comme le yin et le yang, comme le jour et la nuit, l’un ne peut exister sans l’autre !

 » Et vous ne trouvez pas cela osé ces femmes qui s’allongent sur les carrosseries pour faire vendre les voitures ? »

Non, c’est comme voir une femme et un homme dans une grande sensualité. Vous imaginez un gros mâle sur un énorme 4×4, pas très sexy, non ?!

« Le nombres des femmes présentent au salon de l’auto est en augmentation… »

L’homme propose la femme dispose !

Il choisit la mécanique, elle décide des couleurs et des tissus…

Je m’imagine surtout des couples pour aller choisir un nouveau model au salon de l’automobile.

Nous, les célibataires nous avons mieux à faire…alors nous optons plus pour une seconde main….Je plaisante bien sûr !

« Et pour l’affiche ? »

Je reste sur l’idée qu’il s’en dégage que ces hommes aimeraient bien voir les femmes grandes et belles sans besoin que ceux-ci les protègent et qu’elles se taisent dans la maigreur de leur fonction.

Mais ce n’est qu’une affiche ! Elle s’affiche se regarde… Et que restera-t-il d’elle dans vos mémoires ?!

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :