Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘intelligence’

Petits, à l’école ils sont tous deux enfants dits précoces ou enfants dits surdoués. Certains sont hyperactifs, d’autres sont isolés dans leur coin ! L’un comme l’autre sont dans un refoulement affectif émotionnel.

Le HPI par définition a un QI plus élevé que le HPE. Le HPI va devoir nourrir cette intelligence trop élevée, de ce fait il se trouve dans l’obligation, provisoire, d’étouffer son émotionnel.

Le HPE va tenter de cacher son ressenti, ses émotions, puisqu’il comprend que quelque chose est différent dans son cœur .

Tous deux vont grandir et c’est là qu’ils se séparent en deux groupes que je nomme HPI et HPE.

Le HPi, au QI très important, mémorise d’une autre façon que le HPE qui a une mémorisation plus visuelle. L’un va donc être un excellent élève et combler parents et professeurs tandis que notre HPE commence à s’ennuyer et s’appauvrir en classe.

Il est rêveur, s’il est incompris il devient nerveux et en colère.

Pendant ce temps le HPI se remplit de connaissance… son émotivité est belle et bien enfermée, bloquée, cimentée.

Ensuite tout va dépendre de leur environnement familial.

Les HPI sont souvent très bien acceptés, puisqu’ils sont de bons élèves, cela devient « flatteur  » pour la famille.

Par contre, les HPE qui rêvassent en cours ou dérangent les cours ou n’assistent plus au cours… Ça fait franchement désordre dans le décor !

Trop souvent ils agacent les parents, alors parfois, l’ado formule une « envie de mourir ». Pour peu qu’un médecin entre en panique, c’est la peur du suicide , passage à l’acte et certaines familles en accord avec le médecin préfèrent voir leur enfant au chaud, interné dans un HP c’est à dire en Hôpital psychiatrique…

C’est scandaleux ! ( nous en reparlerons plus longuement).

Le HPI pendant ce temps se dirige vers les hautes études intellectuelles, sciences po… (mais ce n’est pas parce que  l’on fait sciences po ou autres hautes études que l’on est en présence de HPI, nous en reparlerons aussi).

Les HPE acceptés par leur famille expriment leurs désirs artistiques et entrent dans les grandes écoles d’art, l’émotionnel est alors bien nourrît.

La créativité est en effet nourriture de l’émotionnel qui contrairement à ce que pense certaines personnes « ne se contrôle pas, ne se maitrise pas ».

Le HPI a fini ses brillantes études et peu à peu son émotionnel va commencer à se faire entendre…c’est là qu’il crie au secours …

Il trouve de l’aide et se remet en mode émotionnel et rejoint ses acolytes.

Ils sont maintenant bien dans leurs baskets. Les uns diplômés d’Harvard, les autres artistes !

Ils se retrouvent, ensemble dans l’échange de leur ressemblance …..

Là où tout avait commencer… à la maternelle.

Ceci n’est pas un but atteint , il est avec toute notre équipe, notre objectif.

Publicités

Read Full Post »

La rencontre de deux hommes, l’un HPI le patient et l’autre HPE le psy.

Will, le HPI qui a enfoui son émotion dans une boite au plus profond de lui-même et qui n’arrive pas à gérer ni son intelligence ni son hypersensibilité. Et le psy, anéanti, qui a enterré son émotionnel depuis la mort de sa femme. Deux êtres en perdition qui ne parviennent plus à effleurer le moindre signe de bonheur.

Et pourtant, petits on les nommait tout deux « enfants précoces ».

Regardez cette fabuleuse rencontre entre deux HP (haut potentiel) qui sans le savoir ni le vouloir vont se lier dans le point le plus fort qui rassemble les HPI et HPE : une totale fusion d’émotions.

Ils avancent tous les deux, face à ce que l’être humain redoute le plus : son hypersensibilité. Elle est au plus fort de sa rencontre avec l’autre ; deux hommes qui se rapprochent pas à pas puisque l’un vient tendre la main à l’autre qui lui ouvre son cœur en prononçant ces mots puissants pour l’extraire de la culpabilité où ils étaient tous deux enfermés : « C’est pas ta faute…C’est pas ta faute….C’est pas ta faute… »

Cette culpabilité qui les retenait tous deux prisonniers de leur hypersensibilité .

Ils sont enfin sortis de ce que je nomme L’ISOLEMENT.

Read Full Post »

Eve Angeli assume tellement bien sa personnalité que lorsque je la regarde, elle me semble être dans un autre monde ! Elle débarque sur un plateau comme une abeille sur un gâteau, légère et butinante.
Elle se dit hypocondriaque, dit détester faire la queue au supermarché, nous confie, en grande simplicité, son étouffement pour les grandes villes et l’attachement pour son village où elle peut se mouvoir librement.
Découvrir Eve Angeli dans sa volière parler avec son perroquet, la regarder s’émerveiller de toutes ces petites choses qui sont des petits riens, c’est tout de même grandiose !
Alors, comment Eve Angeli peut-elle se sentir aussi libre d’être elle-même en plein public si ce n’est, avec certitude, qu’elle se sente protéger d’un monde hostile. Sans doute grâce à un entourage protecteur, à un mari et producteur qui n’a pas hésité à mettre en spectacle ce qui fait rire certain.

Eve Angeli ne met pas les pieds n’importe où… uniquement sur le tableau de bord ! Un bel exemple pour nos surdoués qui n’ont pas osé.

Elle est authentique, belle et brillante, avec cette intelligence du surdoué qu’elle n’a pas besoin d’étaler comme de la confiture qui viendrait à manquer…

Read Full Post »

Que je nomme plus simplement : féminin / masculin. 
  
Nous avons tous, que nous soyons homme ou femme, une partie dite : «féminin» et une partie dite : «masculin» (rien à voir avec masculinité ou féminité).

Notre masculin est : cartésien, concret, action. Son symbole est «matériel».

Notre féminin est : sensibilité, maternel, affect. Son symbole est «créativité».

Ici aussi nous parlons de côté gauche et côté droit mais sous un aspect psychologique et symbolique.

Lorsque j’ai dirigé mes recherches vers les travaux de Jung, je suis arrivée à ces deux conclusions :

– L’entente entre deux personnes est basée sur cette rencontre féminin/masculin et masculin/féminin. (voir Du berceau à la névrose).

– Plus nous entrons en action, plus nous utilisons notre masculin et plus nous atrophions notre féminin. Son contraire n’existe pas.

Mais sans entrer dans de longs discours et pour simplifier une théorie très complexe, je dirais que les HPI pourraient posséder un «masculin» très important alors que pour les HPE le «féminin» serait plus ample.

A savoir que nous ne décidons pas de ces deux parties… Elles sont.

Alors si nous entendons les scientifiques et Jung , le cerveau gauche et le cerveau droit, l’hémisphère gauche et l’hémisphère droit, et que nous les accordons avec les HPI et HPE nous pouvons parler de deux formes d’intelligence : l’une cartésienne et l’autre créative.

C’est en ce sens que je dirige mes recherches. 

Read Full Post »

Lien de l’émission :  http://videos.arte.tv/fr/videos/x_enius-3637656.html#

« …Nous ne pouvons ni quantifier l’intelligence, ni l’émotionnel… Bien que le QI soit utilisé depuis plus de 100ans !… »

Dieu merci nous ne sommes pas des robots. Enfin… pas encore !

Mais je maintiendrai ma pensée et la continuité de mes recherches vers la distinction de deux intelligences  HPI et  HPE.

Il est logique que dans les petites classes les enfants HPI et les enfants HPE soient confondus puisqu’ils sont tous «des enfants précoces». La divergence s’installe plus tard.

Preuve en est que les uns se dirigent vers les hautes écoles et les autres vers des carrières artistiques. Cela est pour moi une évidence que beaucoup semblent ne pas partager.

Mais certains sujets sont, en effet,  à la fois HPI et HPE.

Ceux-ci, comme s’en explique Franca, devront trouver un équilibre entre ces deux aspects.

Voyons quelle en est la différence :

Les HPI se nourrissent de connaissances intellectuelles cartésiennes tandis que les HPE devront étancher leur soif de créativités émotionnelles.

Pour mieux comprendre nous pouvons nous appuyer sur les travaux de recherches des scientifiques qui nous parlent bien de cerveau droit et de cerveau gauche. Pourquoi ne pas y juxtaposer la théorie de Jung : ANIMA/ANIMUS également dans notre psyché, dirigée par la partie droite et la partie gauche.

Je parlerai donc de la théorie de Jung dans mon prochain article.

Read Full Post »

Les personnes dites HP sont effectivement des personnes à très haut potentiel  Intellectuel. Ici, sans contestation aucune, elles sont des  personnes au QI très élevé  nous les appelons : HP ou HPI.

Mais qui sont-elles vraiment ?

Leur ambition intellectuelle, comme on peut l’imaginer, est très élevée, avec un tel QI, elles visent les postes intellectuellement les plus élaborés.

Malheureusement,  toutes n’atteignent ni leur ambition ni leur objectif.

C’est bien de ces personnes dont j’aimerai parler :

Frustrées, aigries, elles deviennent méchantes, violentes et cruelles dans leurs propos, puisque non utilisée, cette intelligence supérieure se retourne contre elles tout en déployant sur elles une immense douleur intérieure.

Elles se transforment, alors, en de véritables « petits monstres » qui projettent leur désarroi sur tout ce qu’elles croisent

Nous les retrouvons sur certains sites où elles s’introduisent sous l’identité « surdoué » ( Haut Potentiel Emotionnel) dans le seul but d’imposer et de poser cette intelligence encombrante qui les fait tant souffrir.

Un ami HPI me confiait….

« Nous avons même un QI à la place du cœur ! »

Je conclurai en disant :

-Un HPI «refoulé» est une véritable danger pour un HPE.

Il serait bon que certains sites  et même des associations connus cessent de confondre :

 Haut Potentiel Intellectuel et Haut Potentiel Emotionnel (HPI et HPE).

Dans un seul but…..Marketing !

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :