Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘enfance’

Read Full Post »

Noël est dans quelques jours et déjà chacun prépare la fête ou tente de s’en dérober ou pire encore on est prêt à se jeter sous une bonne couette juste pour oublier.
Alors que ce passe t-il à Noël ?
Un beau sapin pour les petits et un grand voyage en arrière pour les plus grands.
Noël fait parti des dates marquantes de l’année et chacun va revivre les émotions tel qu’elles ont été enregistrées dans la mémoire de notre enfance.
Aussi, si pour les uns Noël reste une véritable fête pour d’autres cela représente tristesse et abandon…
Alors Noël est une fête à faire renaître à sa façon. Pour ceux qui suivent la tradition et hélas pour eux qui n’auront pas connu cette joie du père Noël. Et là encore notre enfance nous enferme dans ses souvenirs.
Et j’ajouterai…
Noël n’est pas, à l ‘origine, une fête religieuse comme certains le pensent, Noël est la fête de la lumière où la tradition était de brûler une branche de sapin ce qui s’est transformée à mettre des bougies allumées sur un sapin puis des guirlandes de lumières et maintenant des leds !
C’est pourquoi Noël doit être fête de partage de lumière et de couleur aussi je vous souhaite à tous une excellente soirée et si un jour ce Noël a été , pour vous, source de tristesse… frappez à la porte de vos voisins, il y a bien quelqu’un qui vous recevra à sa table pour partager et vous faire oublier…
Toute notre équipe vous souhaite une belle soirée de bougies et de lumière et un bon Noël.

Read Full Post »

Le harcèlement est différent de la psychose (je parlerai de la psychose dans mon prochain article) tant dans sa forme que dans l’intensité de sa pathologie. Une personne choisit l’autre qui devient son adversaire. Elle provoque les situations conflictuelles, la dualité ou la rivalité et cela dans un acharnement et une répétition incessante, dans le seul objectif de se faire croire qu’elle peut « faire payer » à cet autre ce qu’elle croit qu’on lui a fait subir dans son enfance ou adolescence.

En général, les paroles sont : Tu vois, tu le dis toi-même ! Tu vois tu le reconnais !…Dans le but de le déstabiliser et de lui faire perdre ses repères, le tout basé sur des mensonges purement inventifs qui finissent souvent par rendre fou celui désigné comme adversaire.

La différence avec une personne qui subit un harcèlement et celle qui est sous l’emprise des fantasmes d’un psychopathe, c’est que celui qui est sous harcèlement peut devenir « fou », tandis que celui qui est pris dans les filets d’un psychopathe se rend bien compte, au bout d’un moment, qu’il est face à une folie.

L’un comme l’autre ne sont pas à l’abri d’un accident bien que dans des contextes différents. Si le harcelé peut passer à un acte suicidaire ou de défenestration parce que poussé à bout, la personne victime peut subir la violence et la rage du psychopathe.

Read Full Post »

La psychanalyse a pour objectif de faire prendre conscience au patient de ce qui est enfoui au plus profond de sa psyché.

Mais lorsqu’un choc émotionnel grave se produit dans la petite enfance, l’enfant dans une douleur insurmontable va occulter l’histoire afin d’en extraire la douleur qui l’accompagne.

Ceci est un phénomène courant mais qui entraine la mise en œuvre de symptômes violents, seul moyen pour notre inconscient de communiquer le message de l’histoire occultée. Les symptômes sont aussi violents que le choc subit.

« Pas de printemps pour Marnie » (film réalisé par Alfred Hitchcock), est, pour moi, la force du Maitre, qui, en douceur, dans un déroulement énigmatique, nous montre le cheminement des symptômes jusqu’à la source d’une histoire cruellement vécue.

Hitchcock reconstitue cette scène poignante où l’adulte recroquevillé en petite fille, accrochée aux barreaux de l’escalier de son enfance, comme aux barreaux de la prison de sa mémoire, va revivre l’effroyable histoire de cette nuit sanglante. Marnie réincarne même sa voix de petite fille.

Une vision effacée dont la mémoire a su garder les traces rouges du sang versé, seul indice de l’histoire occultée.

Peu à peu l’adulte retrouve sa vie de femme, quittant définitivement sa prime enfance et son cruel déroulement ; l’histoire est sortie de l’obscurité.

Les symptômes n’ont plus de raison d’être.

« Pas de printemps pour Marnie » est un chef d’œuvre qui nous montre que les symptômes graves sont souvent l’indice d’une histoire occultée.

Trailer (en anglais) du film « Pas de printemps pour Marnie », réalisé par Alfred Hitchcock

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :