Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘droit’

Que devrions nous dire ? La place de la femme, une place de femme, la femme à sa place, une femme en place ?

Est-ce que la femme est déplacée ou bien serait-ce que nos hommes nous trouvent déplacées ?

oui, bien sûr, j’en entends quelques unes dire :

 » Oh ! ce n’est pas pour moi ! » Vous savez ce genre de femmes qui trouvent que le monde tourne rond parce qu’elles se font croire que le monde tourne autour de leur monde…

Parlons de la femme. Lacan aurait détesté ce discours, il disait : « Les femmes ».

Je parle de « la femme » celle qui dans le reportage pour 100%  Mag, émission diffusée sur M6, se rend, seule, chez son garagiste pour une réparation : facture 1700€, pour Monsieur, seul, même facture : 80€ !

Je parle de la femme , celle qui en 1968, oui je sais cela fait après guerre, il n’en reste pas moins vrai qu’aujourd’hui elle perd peu à peu ses droits sous la loi des hommes.

Et pourtant les femmes sont partout : dans la police, médecine, politique, Elles sont sapeurs-pompiers, pilotes de ligne… vaisselle, maternité , Auchan, Leader Price ou Lidl sans oublier ED… Ah non ! Il y a aussi nos consœurs, ferventes de la machine à pain, à pâte fraiches et aux jus naturels.

Dans un monde où l’on veut encore nous faire croire que la femme occupe une place, sa place et qu’elle est en place, dans un monde qui me parait de plus en plus phallocrate et machiste, il serait bon de se rappeler que la terre est ronde et qu’elle reprendra ses droits.

Aucun homme ne pourrait mener le monde sans que celui-ci lui rappelle que quoi qu’il fasse ou dise ses deux «mers» sont : celle qui l’a mise au monde et celle qui l’a accueillie dans son monde…

Publicités

Read Full Post »

Évidement il y a d’abord les femmes du monde ! Nous pensons à elles puisqu’elles n’ont même pas accès « aux droits de l’homme ».

Alors je parlerais de la femme ici, en France.

Qu’est-ce qui a évolué ?

Rachida dit : « Fellation » On en fait toute une chanson ! Bravo Rachida, avant les femmes le faisaient, les hommes en parlaient, maintenant les femmes en parlent, les hommes…

Aussi, puisque c’est la journée de la femme, une femme vous parle des hommes, de ce machisme, phallocratisme en réactivité. Les femmes font toujours le ménage (oui sauf quelques unes bien sûr), les courses, elles préparent les enfants pour l’école, elles font carrière, non, c’est même plus carrière, c’est alimentaire ! Elles rentrent épuisées. Et les hommes aimeraient bien que leur femme soit là le soir, aimante, bandante ! Oui, elles n’y avaient pas pensé !

Alors, elles font comment ? Elles retournent au foyer ? Tandis que les autres font carrière en solo, inapprochables. Normal, les hommes sont des chasseurs, des conquérants qui ne reconnaissent plus leur terrain de chasse ! Mais c’est bizarre, car nous les femmes, à contrario, on aimait bien les hommes de carrière. Elles vous font peur ou vous les trouvez chiantes ?! Vous n’étiez pas chiants vous lorsqu’elles vous attendaient avec amour, après avoir rangé la maison, fait le ménage, coucher les enfants, préparer la table ?! Vous rentriez brandissant vos trophées de la journée, puis le dîner terminé vous murmuriez : « Chérie, je suis épuisé je vais me coucher ».

Bon, après la rétrospective des hommes mariés, parlons des hommes New génération !

I mail, I pad, I phone , I Book… C ‘est I Diot ! Mais en réalité, c’est qu’ils n’osent plus approcher les femmes I phone.

Les jeunes se marient et divorcent de plus en plus tôt.

Alors, pourquoi ce mal-être de la femme comme de l’homme ?

Je parlerais des droits et des interdits. Aujourd’hui on a le droit de tout faire et en même temps tout est dans l’interdit : « L’interdit barre le désir », dixit Lacan. Et bien nos désirs sont bien barrés !

Malgré la crise, la robotisation de l’homme comme de la femme est bien entamée.

Alors messieurs si vous lâchiez le I pour le L ?!

Le printemps arrive avec ses champs de blé et coquelicots, car enfin, comprenez que si une femme recherche un homme I phone, I pad et Irréprochable, c’est pour faire plaisir à papa maman (oui je sais tout le monde ne va pas être d’accord et c’est tant mieux) une femme préfère se rouler dans les foins, faire un pique-nique à deux ou passer un week-end dans une petite auberge en bordure d’un lac etc.

On vous avait promis la lune ? Mais revenez les pieds sur terre ! Le bonheur est à porté de main puisque le printemps revient !

Et pour la journée de la femme, ce serait bien que les hommes déposent leur I phone pour nous parler et nous faire une cour printanière.

Arrêtez de croire que l’on veuille vous dominer. Regardez, je vous fais la courte échelle ! Et comme chantait Juliette Greco : « Déshabillez moi… »

Journée de la femme : un message de femme pour les femmes et que les hommes reprennent une place d’homme pour qu’enfin la femme retrouve une paix fortement ébranlée.

Read Full Post »

De tout temps la femme a convoité sa réelle liberté et sa demande d’être entendu dans ses droits et sa respectabilité. Mais est-elle vraiment entendu ?

Simone Weil, avec une force intérieure et un visage rempli de douceur réussit à imposer un droit pour la femme. D’autres femmes tout aussi brillantes iront dans ce sens.

En 2011, pouvons nous dire, qu’ici même en France, la femme est respectée ? Je ne crois pas, je parle de cas isolés bien sûr.

J’aimerais soulever cette question que si le viol est judiciairement condamnable, la loi dit : Si une femme dit non à un homme, même si celui-ci est son mari, et qu’il passe à l’acte, cette femme peut faire appel au droit pénal pour viol.

D’autres formes de viols sont exercés par des hommes sur leur femme. Ce ne sont pas des viols physiques, ni de la violence physique, à l’exception des femmes battues bien entendu ! Non, je parle de ces hommes qui violent par des mots humiliants et irrespectueux ces femmes qui finissent par vivre dans la peur et la hantise de l’homme.

Alors, tandis que dans d’autres cultures, d’autres traditions, d’autres pays se dénoncent des viols de femmes, même si les faits ne sont pas comparables ! Il me semble que certains hommes utilisent encore une autre forme de viol.

J’ai juste l’impression que les viols d’antan existent encore, c’est juste la forme, non négligeable, qui a changée.

Si le viol physique est pénal, le viol psychologique exercé sur certaines femmes aujourd’hui pourrait être défini comme le viol des temps modernes.

Remarque : je ne parle ni de harcèlement, ni de situation obsessionnelle.

Read Full Post »

C’est ce que nous avons appelé « l’époque Dolto »:

« On ne réprimande plus un enfant… On lui explique ».

Mais cela va créer un mauvais mélange puisqu’à la même époque la femme proclame ses droits. Résultat le divorce s’installe et l’enfant roi… aussi!

Les mères divorcées voient grandir leur progéniture ….l’enfant roi a tous les droits, les femmes aussi, quand aux mères elles ont perdu tout pouvoir !

la mère joue le rôle du père et à l’heure du fameux complexe d’ ‘Oedipe :

« Je tue mon père pour couvrir ma mère  »

Ce qui signifie :

Je démuni mon père de son pouvoir pour retourner dans le monde de la mère (dixit Lacan) et bien c’est  » le grand bord’elle »

L ‘enfant tue, situation oblige, celle qui a pris la place du père et tente désespérément de retourner vers sa mère.

La confusion s’installe, l’enfant roi n’a plus de repère , il entre en dualité avec sa mère pour se libérer du père.

Ainsi, ces mères désespérées qui disent avoir tout donné se retrouvent en sanglot dans nos bureaux, mais… où sont les pères ?

La seule solution c’est de quitter son tablier, quitter la place du père qui sécurise l’enfant (matériel) et prenez du recul sur votre rôle de mère (maternel).

Reprenez hauts talons et bas nylon !

La coupure joue en votre faveur, le temps fera le reste, votre fils apprendra à grandir et vous à reprendre votre vie de femme… Hélas, souvent dans les larmes.

Read Full Post »

Que je nomme plus simplement : féminin / masculin. 
  
Nous avons tous, que nous soyons homme ou femme, une partie dite : «féminin» et une partie dite : «masculin» (rien à voir avec masculinité ou féminité).

Notre masculin est : cartésien, concret, action. Son symbole est «matériel».

Notre féminin est : sensibilité, maternel, affect. Son symbole est «créativité».

Ici aussi nous parlons de côté gauche et côté droit mais sous un aspect psychologique et symbolique.

Lorsque j’ai dirigé mes recherches vers les travaux de Jung, je suis arrivée à ces deux conclusions :

– L’entente entre deux personnes est basée sur cette rencontre féminin/masculin et masculin/féminin. (voir Du berceau à la névrose).

– Plus nous entrons en action, plus nous utilisons notre masculin et plus nous atrophions notre féminin. Son contraire n’existe pas.

Mais sans entrer dans de longs discours et pour simplifier une théorie très complexe, je dirais que les HPI pourraient posséder un «masculin» très important alors que pour les HPE le «féminin» serait plus ample.

A savoir que nous ne décidons pas de ces deux parties… Elles sont.

Alors si nous entendons les scientifiques et Jung , le cerveau gauche et le cerveau droit, l’hémisphère gauche et l’hémisphère droit, et que nous les accordons avec les HPI et HPE nous pouvons parler de deux formes d’intelligence : l’une cartésienne et l’autre créative.

C’est en ce sens que je dirige mes recherches. 

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :